NyinParis. Contact : nyinparis09@gmail.com . Fourni par Blogger.

Steaking, là où James Bond aimerait s’y cacher...

Steaking a été imaginé par 3 jeunes entrepreneurs qui désiraient rassembler la viande et le whisky dans un lieu d’exception et faire vivre aux clients une expérience gastronomique exclusive... Situé dans une demeure historique de Saint-Germain-des-Prés, ce steakhouse se veut être à la fois classe et mystérieux. Seul le « S » situé sur la façade noire confirmera que vous êtes bien arrivé à destination. 


-> Ambiance/Décor 9,5/10
Lumière tamisée et ambiance feutrée, c’est dans ce cadre somptueux que l’équipe de Steaking nous accueille et nous dirige vers l’une de ces jolies tablées. 


-> Service 9/10
Et il y a toujours ce moment redoutable où l'on nous demande "Une bouteille d'eau pour commencer ? Plate ou gazeuse ?" et que nous subissons la pression sociale n'osant pas demander une eau de carafe... Mais cela n'enlève en rien l'accueil souriant et le service très attentionné de l'équipe. La serveuse n’hésitait pas à venir nous conseiller sur le choix de la viande, sa cuisson (saignante bien sûr), du vin d’accompagnement… Le service est d’autant plus remarquable qu’il était super efficace, en moins de 15 minutes nous étions servis.


Sur la première page de la carte, je découvre cette jolie citation de David Foenkinos... Ok ce mec m’a complètement cerné, je ne sais pas du tout que choisir et mon compagnon de table non plus. Donc c’est finalement parti pour le menu Steaking « Découverte du boeuf » pour 2.


Pour tout vous dire, on m’a emmené secrètement dans ce steakhouse que je ne connaissais pas du tout (honte à moi), et en passant par les toilettes, c’est avec surprise que je découvre qu’un véritable bar à whiskies et fumoir s’y cachent au 2e étage. Cette info risque d’intéresser fortement les amateurs, en tout cas, moi je retourne au rez-de-chaussée car de la bonne viande m’attends !
 

-> Cuisine 
8/10     

Menu Steaking, 41€/pers.

Dans un premier temps, on nous apporte une belle assiette préchauffée avec la sauce choisie. Les viandes arrivent séparément dans une autre assiette. Alors si mes souvenirs sont bons, il y avait du boeuf irlandais, du Black Angus, du boeuf Simmental (Suisse-Autriche) et du boeuf argentin. Rien à dire, les viandes étaient cuites dans les règles de l’art. Elles étaient d’une tendreté telle qu’on savourait chaque bouchée avec allégresse.



Entre les différentes sauces, j’ai opté pour le jus de viande corsé, trop grasse à mon goût, mais de l’autre côté j’avais une belle sauce aux champignons, certains peuvent la trouver un peu lourde mais pour ma part j’ai trouvé qu’elle s’accompagnait merveilleusement bien avec la viande.



En accompagnement, nous avions la possibilité de choisir une sauce et un « side ». Honnêtement, c’est pas ici que je vais commander des frites maison, donc j’opte gracieusement pour les macaronis au foie gras. Macaronis al dente et vrais morceaux de foie gras, une merveille pour les papilles gourmandes. 


Après maintes hésitations, on finit le repas avec un crumble fruits de saison. Assez déçue par cette touche finale, ce ne sont pas les fruits que je préfère et pour le coup, rien d’exceptionnel pour le prix payé.
Crumble aux fruits de saison - 12€
             
-> Rapport q²/p 9/10 
Avec environ 280g de viandes et un accompagnement par personne dans le menu, à la fin on est fort bien calé. Les viandes sont d’une grande qualité, mais surtout vous trouverez du Wagyu et du boeuf de Kobe !! Il y a également du très bon vin pour vous accompagner dans la dégustation.


Noté par NY : 8,1/10

Commentaires :
Oui oui, on vient de dénicher pour vous le gentlemen’s club le plus stylé de la capitale. Attention, pensez à réserver systématiquement, ce lieu est très prisé par les connaisseurs. Juste un petit mot sur le menu de dégustation, ce serait sympa de nous mettre des petits drapeaux la prochaine fois. Personnellement, je trouve ça assez frustrant de ne jamais se souvenir de quelle viande j’étais en train de manger.

-> Infos :

Steaking Restaurant & Whisky Bar
3 Rue du Sabot
75006 Paris
Métro : Saint-Germain-Des-Prés
Tel : 01 42 22 78 82
Ouvert du mardi au dimanche à partir de 19h
www.steaking.fr
Catégorie : Viandes, Bar à Whisky

Kapunka, le pad thaï shop à la french touch

Après un voyage en Thaïlande, Emmanuel revient à Paris le coeur battant, son amour pour la street food thaïlandaise a conçu Kapunka. Alors pour la petite anecdote, j’ai découvert Kapunka grâce à un événement Yelp. À l’époque, c’était à l’enseigne rue Richelieu que l’équipe nous accueillait pour nous faire découvrir leur passion pour la cuisine thaïlandaise. Aujourd'hui, elle nous donne rendez-vous à Montorgueil, et c'est pas plus mal !


-> Ambiance/Décor 
7/10
Avec ses jolis murs en pierre apparentes et ses tables hautes, Kapunka nous accueille dans une ambiance décontractée et conviviale; avec Buddha qui en profite pour nous faire un clin d'oeil en s'affichant près du comptoir de la cuisine.

credits : Lucky Miam

-> Service 9,5/10
Jordan nous accueille chaleureusement et prend plaisir à nous présenter la carte du restaurant. Tout au long du repas, il était aux petits soins et véhiculait une bonne humeur naturelle. Et chez Kapunka, toute l'équipe est juste adorable ! 

Alors qu'est-ce qu'on y mange ? Des pad thaï* et autres mets traditionnels thaïlandais revisités à la touche française! 


-> Cuisine 9/10     
                                                     
Pad thaï poulet 13,50€

*Connu comme le plat national de la Thaïlande, le pad thai est un plat à base de nouilles de riz, agrémentée de légumes, de viandes et/ou de fruits de mer. Le tout est accompagné d'une sauce sucrée relevée avec du citron vert, des herbes fraîches et de quelques piments rouges.

Les pad thaï de Kapunka sont fraîchement fondantes, nappés d'une sauce peanuts légèrement relevée, au top ! À savoir que les thaïlandais mangent beaucoup plus épicée que ça, ils se sont sûrement alignés aux goûts des français. Les morceaux de poulet quant à eux sont tendres à souhait, et s'accompagne à merveille avec le reste. 

Credits : Take Eat Easy

On vous recommande également le Mikati (13,50€), nouilles de riz au poulet, cacahuètes à la pâte de curry rouge et au lait de coco, qui était également délicieux ! 

-> Rapport q²/p 7/10 
Le pad thaï de Kapunka est ce que le bobun est au Petit Cambodge. Un peu plus cher que les traditionnels restaurants thaï mais c'est tout simplement délicieux, et côté quantité on est également satisfait. À noter que tous les plats sont sans gluten, ce qui peut peut-être justifier un coût légèrement plus élevé.

Noté par NY : 8,3/10

Commentaires : Une cantine thaï au prix chic !
J'ai été complètement conquise par cette petite échoppe si vivante et conviviale. Et je pense que Kapunka est le genre de restaurant qui fait l’unanimité, l’expérience à la fois culinaire et humaine est bien au rendez-vous. En effet, l'initiation pour la Thaïlande est plutôt convaincante. Et pour ceux ou celles qui veulent aller plus loin dans l'aventure, Monsieur K vous ouvre également ses portes pour des plats thaï un peu plus gourmets. 


-> Infos 

Kapunka Montorgueil
51 rue Saint-Sauveur
75002 Paris
Tél : 09 81 90 15 48
Métro : Sentier, Réaumur-Sébastopol
Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 15h30, de 18h30 à 23h

Monsieur K
10 rue Marie Stuart
75002 Paris
Tel : 01 42 21 98 66
Métro : Étienne Marcel, Réaumur-Sébastopol
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 15h, de 19h à 23h, samedi de 19h à 23h30



Catégorie : Asian Food, Thaïlandais

Coup de bol sur la rue de Choiseul...

Après de nombreuses années aux fourneaux de l’Acajou et un passage vainqueur dans la saison 3 de Top Chef, Jean se lance dans une nouvelle aventure baptisée Les bols de Jean.



Le concept se résume en une phrase : "Eric fait le pain, Jean fait les recettes".

En effet, Jean Imbert s’est associé avec le célèbre boulanger Eric Kayser pour ouvrir ce fast-good restaurant au coeur du quartier japonais. 



-> Ambiance/Décor 6,5/10
Situé sur un angle de rue, le cadre est joli et épuré certes, mais c’est tout petit, on compte seulement une vingtaine de couverts et des tabourets collées-serrées entre eux. Donc autant vous dire que si vous souhaitez manger sur place, évitez les pauses dej' des travailleurs. 



-> Service 9/10
Le service est efficace et très aimable. À emporter ou sur place, une seule queue vous attend à l'entrée. On nous installe rapidement et les plateaux arrivent sur la table avec un système d'emboitement assez intelligent. 

Alors qu'est ce qu'on y mange ? 5 bols qui changent selon les saisons et l'humeur du chef…


-> Cuisine 9/10 
Ces petits bols ont plutôt bonne tête, on commence par le chapeau façon bun à burger, merveilleusement toasté, croustillant et parfumé à l’huile d'olive.
Commençons par le Bol de Bretagne composé de noix de Saint-Jacques marinées, fenouil, pommes Granny Smith, avocat et radis.
Bol de Bretagne
Les Saint-Jacques fondent en bouche, accompagnées d’une salade très fine. Le mélange Granny Smith-radis me rappelle l’expérience chez Miniatures, et ajouté à cela de l’avocat, le combo offre une explosion de fraîcheur en bouche. 

Bol du chef : Blanquette de veau d’Hugo Desnoyer, carottes jaunes, oignons roses en pickles


Bol du Chef (12€, 12,50€ sur place)
Complètement à l’opposé en termes d’expérience gustative, le Bol du Chef rappelle les bons vieux plats de nos grands-mères. Bol bien garni avec une cuisson parfaitement maitrisée, le veau est tendre et se mange tout seul. Les légumes étaient fondants et les oignons en pickles apportaient du croquant et de l’acidité. J’étais vraiment surprise de la consistance du pain qui tenait très bien en place malgré le contenu du bol liée à la sauce crémeuse. Jusqu’à la dernière bouchée, on se délecte de cette sauce hyper gourmande avec un bout de ce délicieux pain brioché, très aérien. Une nouvelle manière de saucer donc, et on aime ça !



Par contre, ne soyez pas ce voisin-là à côté de nous qui a mangé seulement le bun et qui a laissé tout le reste du pain sur le plateau… Alors un message personnel à ce jeune homme : Vous n’avez rien compris au concept ! Comme disait mon ami, c’est comme si Éric se tenait devant vous pour vous offrir son merveilleux pain, mais que vous, vous le balancez directement à la poubelle… Inacceptable. 
                                              
-> Rapport q²/p 9/10 
Entre 7 à 12,50€, ces bols gastronomiques sont à des prix relativement abordables. Les produits sont de qualité, et le pain a été élaboré au levain naturel. Le take-away est privilégié avec une économie de 50cts mais assurez-vous de déguster le bol chaud. 


Noté par NY : 8,5/10

Commentaires :
Honnêtement, je peux vous dire que je ne m'attendais pas à une quelconque déception en m'y rendant, donc l'émotion y était d'autant plus forte quand je savourais mon bol. La cible ? Probablement les travailleurs du quartier d’où l’ouverture en semaine et un concept de fast-good.
NB : Les Bols de Jean proposent également des recettes à base de pain sans gluten avec un supplément de 2€. 

-> Infos 

Les bols de Jean
2 rue de Choiseul
75002 Paris
Métro : Opéra, Quatre-Septembre
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h, fermé le week-end.
Catégorie : French Cuisine

Quand Fuxia modernise la trattoria...

Également fondateurs de Razowski, Armand Taieb et Nathalie David à la tête du groupe Senda ont crée la première enseigne Fuxia en l’an 2000. 


Le concept ? Proposer trois univers en un : restaurant, épicerie fine et traiteur, le tout dans un esprit trattoria.



-> Ambiance/Décor 7,5/10
Niché dans les plus beaux quartiers parisiens, Fuxia offre une ambiance conviviale et chic alliant murs de pierre et tables en bois. En été, la grande terrasse est également très sympathique. À privilégier pour un repas entre amis plutôt qu’un diner en tête à tête, car c’est plutôt très bruyant.


-> Service 10/10
Le service est impeccable, les fondateurs y ont mis un point d’honneur et cela s’en ressent ! Pour un dîner d’anniversaire, nous sommes arrivés en milieu de soirée à 11 dont 2 personnes qui arriveraient plus tard, et le manager s’est tout de suite arrangé pour nous trouver une bonne table. De plus, nous avons été servi rapidement tout au long du repas et avec le sourire.


La carte est plutôt raffinée et généreuse en termes de choix, allant des fameuses pastas aux risottos, en passant par les lasagnes.

-> Cuisine 6,5/10     
En attendant nos plats, on savoure le pain ‘pschité’ de quelques gouttes de vinaigre de balsamique et d’huile d’olive made by Fuxia. 


Lasagnes : Les lasagnes sont plutôt bonnes mais manque de consistance et de générosité, sauce tomate fraîche mais trop liquide. Celle au pesto-chèvre est un peu plus originale. 

Lasagne Carne (14€)

Risottos : Le risotto gambas n’était pas assez fondant, et manquait de crémeux. Mais l’ensemble est plutôt goûteux, on croque les asperges à pleine dent et on savoure la tendresse des gambas. Néanmoins, j’ai préféré le risotto fruits de mer, risotto du jour, qui était accompagné d’une sauce vin blanc et tomate. Risotto moelleux et bien parfumé de sa sauce, excellent !

Risotto scampi asperges (17€)
                                                     
-> Rapport q²/p 6,5/10 
Le rapport qualité/prix est attractif (pour le quartier), les produits sont frais et de saison mais la générosité des plats n’est pas forcément au rendez-vous. À noter que les deux tiers des produits Fuxia sont fabriqués dans leur usine, tels que les sauces et les plats cuisinés. 



Noté par NY : 7,4/10

Commentaires :
Aujourd’hui, Fuxia compte plus de 20 adresses en France et une au Maroc. Composée d’une équipe jeune et dynamique, Fuxia est soucieux de plaire aux clients en leur proposant un service attentionné et des produits de qualité. Pour les anniversaires, comptez un droit de bouchon pour les gâteaux ramenés de l'extérieur, mais le dressage sur table est impeccable et le manager n'a pas hésité à offrir un verre de champagne à la birthday girl de la soirée.


-> Infos 

Fuxia Saint Honoré
42 place du Marché Saint Honoré
75001 Paris
Tel : 01 42 61 45 46
Ouvert 7j/7 de 9h à 2h du matin

Catégorie : Italien

L’ilot, le temple de la mer

À quelques pas du Carreau du Temple où nous faisions les éloges de la Street Food, l’Îlot est un petit coin sympa où bobos et hipsters s’entendent le temps d’une escapade bretonne. 


-> Ambiance/Décor : 7/10
Profitez des derniers jours ensoleillés pour vous poser sur la terrasse fort sympathique, sinon la vingtaine de couverts vous attend à l’intérieur. Loin de l'ambiance attrape-touriste, ses allures de néo-bistro nous épargnent des décorations kitsch du type coquillages et crustacés. Une dernière chose : pas de réservation ici donc oubliez les grands groupes.


-> Service 8,5/10
L’îlot réserve à chacun de ses clients un agréable accueil et un service aux petits soins. En plus de cela, le service est efficace et très rapide.

La carte ? Des fruits de mer et du vin !


-> Cuisine 7/10   
Des tapas au plateau à partager, la carte est 100% fruits de mer et les plats se mangent majoritairement froids. 

Tarama aux oeufs de cabillaud (5,5€)

En entrée, on opte pour un tamara aux oeufs de cabillaud. Très frais et léger, on distingue encore les quelques oeufs de poisson en bouche. Le tarama se tartine sur les blinis mais le pain faisait également très bien l’affaire.

Plateau à 2 (55€)

L'enseigne ne propose qu'un seul plateau de fruits de mer, pour 2 personnes. Des traditionnels bulots dans l'assiette, aux savoureuses langoustines qui glissent en bouche et des crevettes roses d'un délice à se lécher les doigts. Les huîtres au goût bien iodé nous transporteraient presque dans les eaux salées. Enfin, le tourteau entier s'impose au centre du plateau, chair tendre et généreuse, le seul hic, un poil trop salé. 

Pour réchauffer un peu l'estomac, on accompagne le tout d’un verre de Sancerre (6,5€) et des pommes de terre Noirmoutier.

Le ventre bien rempli, le carpaccio de pourpre de mon voisin me faisait quand même bien saliver...
         
-> Rapport q²/p 7/10 
Les produits sont frais et de qualité. Les prix restent convenables, comptez entre 25-30€ par personne pour une bonne dose de saveurs iodées.


Noté par NY : 7,3/10

Commentaires Une petite escapade pour rafraîchir ce début de rentrée ?
Cuisine sans prétention, on va chez l’Ilot pour ses belles huîtres à déguster solo, les fameux taramas à tartiner entre amis et pour se faire recommander un bon vin des mers. Et pour ceux qui veulent manger des fruits de mer pour pas cher, promis je vous raconterai l'expérience Pedra Alta ;).

-> Infos 

L'îlot
4 rue de la Corderie
75003 Paris
Metro : Temple, République
Tel : 06 95 12 86 61 (pas de réservation)
Du mardi au samedi de 18h30 à 22h30 et samedi de 12h30 à 14h30

Catégorie : Fruits de mer